Philippe Meirieu

Philippe Meirieu

Philippe Meirieu est né le 29 novembre 1949 à Alès dans le Gard, au sud de la France. Très tôt, il a milité dans des mouvements d’Education populaire. Il a fait, après un baccalauréat littéraire, des études de philosophie et de Lettres à Paris. Il a préparé et obtenu un CAP d’instituteur pour enseigner dans le premier degré. Il a été successivement professeur de français en collège et de philosophie en terminale, avant de prendre des responsabilités pédagogiques et administratives (directeur de l’Institut des sciences et pratique de l’éducation et de la formation de l’Université LUMIERE-Lyon2, directeur de l’Institut national de recherche pédagogique, directeur de l’Institut universitaire de formation des maïtres de l’Académie de Lyon). Tout au long de celles-ci, il a toujours conservé des charges d’enseignement auprès d’élèves et d’étudiants. Il a soutenu une thèse d’Etat es Lettres et Sciences humaines en 1983 et est aujourd’hui professeur des universités émérite en sciences de l’éducation. A côté de ses engagements pédagogiques, il a été vice-président de la Région Rhône-Alpes délégué à la Formation tout au long de la vie de 2010 à 2015.

Plus d’informations sur le site http://www.meirieu.com

Publications récentes

Cliquez sur la couverture du livre pour accéder au site et à d’avantages d’informations

Éduquer après les attentats
Philippe Meirieu – 2016

Les terribles attentats de 2015 et 2016 ont profondément secoué notre pays. Les enseignants, largement démunis malgré les récentes mesures prises par l’Education nationale, se posent un ensemble de “questions vives” : comment permettre aux élèves de distinguer le savoir et le croire ? Comment construire à l’école le respect de la liberté de chacun pour lutter contre l’assujettissement dans des groupes fanatisés ? Quel idéal offrir à ceux et celles qui, ne pouvant accéder à l’emploi et à la consommation, voient dans l’intégrisme religieux la seule manière de se donner une identité ? … En vingt chapitres incisifs, tous construits à partir de situations réelles, Philippe Meirieu s’efforce de répondre à ces questions. Sans faux semblant ni langue de bois. Pour tous les enseignants et les éducateurs. Pour tous ceux et toutes celles qui veulent une démocratie où chacun et chacune ait sa place… et où nul ne soit plus jamais tenté par la violence barbare.

Comment aider nos enfants à réussir
Philippe Meirieu – 2015

Voilà un drôle de titre pour un ouvrage de Philippe Meirieu. Les rayons de librairies sont déjà pleins de livres qui nous promettent la réussite, l’épanouissement et même carrément le bonheur. Philippe Meirieu aurait-il rejoint ces rangs là ? Il n’en est évidemment rien. Dans un petit livre édité par Bayard, P. Meirieu revient sur la construction de la véritable autonomie individuelle au sein d’une société humaine. Destiné aux parents, l’ouvrage s’adresse aussi aux éducateurs qui ont, eux aussi, en charge la réussite des petits humains qu’on leur confie.

“Ce livre est un livre de pédagogue”, prévient Philippe Meirieu en introduction de l’ouvrage. Au long des chapitres, P Meirieu revient sur les étapes et les acteurs qui participent à la construction individuelle. On retrouve dans l’ouvrage les grandes idées de P. Meirieu. Ainsi il insiste sur l’éducation au contrôle des pulsions. C’est la base d’une entrée au monde et du développement personnel. Il revient aussi sur le “trépied” éducatif constitué des parents, de l’école et des pairs :trois expériences qui transmettent des êtres au monde différents.

P Meirieu ne fait évidemment pas l’impasse sur les apprentissages scolaires. Les parents apprécieront certainement les pages sur le travail scolaire. Comment aider son enfant à faire ses devoirs et à apprendre ses leçons. Il revient sur ce qu’est réellement l’effort, comme condition et étape dans l’accès au savoir et au plaisir de savoir. L’ouvrage consacre plusieurs pages à l’apprendre dans le monde des écrans. Il montre aussi comment aider l’enfant à construire son orientation.

Finalement l’image de la réussite que promet l’ouvrage est très éloignée de ce qu’on trouve généralement dans les manuels de développement personnel. Pour p Meirieu il n’y a pas de trucs et astuces pour réussir sa vie. “Chaque histoire éducative est une aventure singulière”. Alors l’ouvrage ne donne pas de solutions toutes faites sauf à inviter à la réflexion et au partage. On réussit toujours dans la solidarité avec les autres. Voilà la belle leçon de Philippe Meirieu.

Pédagogie : Des lieux communs aux concepts clés
Philippe Meirieu – 2013

Les débats éducatifs s’organisent souvent autour de « lieux communs ». Issus de la tradition pédagogique, repris par les discours officiels, relayés par les médias, ils constituent une « vulgate pédagogique » bien connue : «l’élève au centre », « le respect de l’enfant », « les méthodes actives » ou « l’individualisation de la formation » sont ainsi présentés comme des évidences… avant de devenir des lignes de clivage, voire des objets d’épiques batailles idéologiques. Mais, ces « lieux communs » sont rarement explicités et l’on se garde bien de chercher comment ils sont apparus, dans quels sens ils ont été mobilisés et quelles différences, voire divergences d’interprétation, ils recouvrent. Que signifie « respecter un enfant » ? Qu’est-ce qu’un « élève actif » ? Que faut-il « individualiser » dans l’éducation et la formation ? Aussi est-il absolument nécessaire de regarder de près le sens et la portée de ces expressions. Derrière leur apparente simplicité, elles cachent des partis pris souvent contradictoires. C’est pourquoi il faut en débusquer les significations et, derrière les slogans, chercher les concepts. C’est tout l’enjeu de cet ouvrage : éclairer le pédagogue en lui permettant d’accéder aux véritables enjeux qui se cachent derrière les « lieux communs » pédagogiques. L’armer pour son métier, l’éclairer pour sa mission, lui fournir les « concepts clés » nécessaires pour mener à bien, le plus lucidement possible, l’entreprise éducative.

Où vont les pédagogues – Philippe Meirieu et la pédagogie
Sous la direction de Jean Rakovitch – 2015

À côté des philosophes, des sociologues ou des didacticiens, les « pédagogues » font aujourd’hui « pâle figure ». Objets de railleries des « esprits forts », qui sont revenus de tout sans jamais y être allés, critiqués par l’intelligentzia qui leur reproche d’être ces nouveaux « joueurs de flûte » qui entraînent nos enfants vers le gouffre de l’ignorance et les fleuves tumultueux de la toute puissance où ils vont s’abîmer inexorablement… ils passent facilement pour de dangereux ou d’insignifiants personnages.

Et pourtant, sans doute, sont-ils les vrais aventuriers d’aujourd’hui et les défricheurs de demain. Plus que jamais indispensables à notre société en quête d’avenir.

À l’occasion du trajet et des engagements de Philippe Meirieu, cet ouvrage, coordonné par Jean Rakovitch, s’affronte sans complaisance aux objections et aux critiques. Chercheurs de renom, « pères fondateurs » des sciences de l’éducation, philosophes de l’éducation … questionnent les multiples champs qu’ont embrassés les recherches de Philippe Meirieu et proposent une réflexion sur les modèles et les outils idoines pour affronter le présent et construire l’avenir. L’ouvrage montre également la fécondité de la démarche pédagogique et l’importance de ses résultats. Il dit la place essentielle des pédagogues dans un monde où chacun s’accorde sur l’importance de l’éducation mais où rares sont ceux qui en articulent les finalités et les modalités.

C’est véritablement sur la place et l’avenir de la pédagogie dans nos sociétés contemporaines que cet ouvrage invite à réfléchir.

Contact

: http://www.meirieu.com/

: philippe.meirieu@orange.fr

: @philippemeirieu